Combrailles, Sioule et Morge Communauté > Sport > Centre aquatique > Présentation et actualités

Présentation et actualités

Lieu de détente pour toute la famille, il permet à tous de pratiquer différentes activités sportives et de loisirs, au sein d’équipements adaptés.
Le Centre Aquatique est le premier dans le Département, à s’inscrire dans une démarche d’amélioration et de performance énergétique : le CPE (Contrat de Performance Energétique).

Actualités

Le centre aquatique fermera ses portes du 24 juin au 15 septembre 2019 inclus pour cause de travaux.
Réouverture du site à partir du 16 Septembre 2019, aux horaires habituels.

 


L’équipement

D’une superficie de 1550 m², le Centre Aquatique offre un espace adapté avec plusieurs bassins :

  • Grand bassin
    • Eau à 28°C
    • 25 m de longueur et 12.5 m de largeur
    • De 1.20 m à 2.25 m de profondeur
    • Equipé d’un système de nage à contre-courant en ligne 3
  • Petit bassin
    • Eau à 29°C
    • 5 m de longueur et 6 m de largeur
    • De 0 à 1.05m de profondeur
    • Equipé de buses d’hydromassage
  • Toboggan aquatique
    • 36m de longueur
    • A partir de 6 ans
  • Pataugeoire
    • 17 m² de surface
    • 10 cm de profondeur
    • Pour les enfants de moins de 6ans sous la responsabilité des parents

Le Centre Aquatique est ouvert à tous, et accueille le public quotidiennement notamment lors d’animations. Dans le cadre scolaire, les enfants bénéficient de séances, encadrées par leurs enseignants et les maîtres-nageurs.

L’établissement accueille aussi les activités proposées par l’association CASGA – Club résident.


Le Premier CPE du Puy-de-Dôme sur un Centre Aquatique

Créé en 1973, le Centre Aquatique a fait l’objet de multiples travaux pour améliorer le confort des baigneurs depuis sa création. Mais la transition énergétique, occupe aujourd’hui une place importante dans les engagements politiques de Combrailles, Sioule et Morge. C’est ce qui a amené la réflexion autour de cet équipement énergivore.

Une pratique sportive dans l’eau présente de nombreux bienfaits sur la santé. Sport passion, sport plaisir, sport bien-être, le Centre Aquatique, propose des animations et met à disposition ses bassins pour répondre aux attentes de chacun. La sensation de froid est une remarque très souvent formulée, lorsque l’on parle de la Piscine située à Saint-Georges-de-Mons. Les nombreuses tentatives d’amélioration portées notamment sur la température de l’eau n’ont pas totalement résolu ce problème.

Consciente de devoir faire évoluer son équipement, et afin de répondre aux attentes de ses habitants, la Communauté de commune s’engage dans la mise en place d’un Contrat de Performance Énergétique, le premier dans le département du Puy-de-Dôme.

En quoi consiste le Contrat de Performance Energétique ?

Le Contrat de Performance Energétique (CPE) est un outil innovant qui contribue à la réduction de consommation énergétique, tout en améliorant l’efficacité énergétique d’un bâtiment. Ce type de contrat est identifié par la loi « Grenelle I », comme étant un outil pouvant mener à l’objectif de réduction des consommations d’énergie des bâtiments publics, d’ici 2020.

Pour être en totale cohérence avec les services proposés, tout en répondant aux normes d’hygiène et de sécurité, il était impensable de passer à côté d’une innovation sur les process techniques : traitement de l’air, abaissement du taux de trichloramines, chauffage des bassins, production d’eau chaude sanitaire, contrôle de l’humidité ambiante…

C’est pourquoi, le 1er contrat de Performance Energétique du Puy-de-Dôme est lancé, en 2018, par Combrailles, Sioule et Morge. Pour ce projet, les priorités sont les suivantes :

  • Assurer la sécurité et le confort permanent des baigneurs et du personnel.
  • Garantir la continuité du service et intervenir en cas d’urgence technique et de dépannage dans des délais limités
  • Maintenir la fiabilité, la pérennité et la performance énergétique des installations, avec la recherche permanente de la réduction des consommations et dépenses de fluides (gaz naturel, électricité, eau et produits de traitement)
  • Programmer des investissements pertinents, au juste prix, compte-tenu de l’usage de cet équipement.

Les travaux engagés

Une première tranche de travaux a été réalisée en septembre 2018 :

  • Changement des média-filtrants
  • Renouvellement des pompes avec installation de variateurs
  • Mise en fonction d’un nouveau robot aspirateur pour bassin
  • Mise en place de compteurs d’énergie
  • Installation d’un écran dynamique à l’accueil
  • Changement de l’éclairage à l’accueil, au profit de leds

Une seconde, plus importante, aura lieu du 24 juin au 15 septembre 2019. Durant cette période, est prévue la fermeture totale du site. Seront notamment réalisés :

  • Changement de la Centrale de Traitement d’Air, par un nouveau système thermodynamique avec pompe à chaleur.
  • Mise en place d’un système qui, à partir de sondes et d’analyseurs d’ambiance en lien avec la Centrale de Traitement d’Air, gérera l’hygrométrie* et le taux de trichloramines* dans l’air.
  • Mise aux normes des bondes de fond de bassin
  • Mise en place d’une couverture thermique sur le grand bassin
  • Remplacement de la chaudière actuelle par une chaudière à haute condensation

Hygrométrie* : Mesure de degré d’humidité de l’atmosphère
Trichloramine* : Présentes dans l’air, elles viennent des chloramines de l’eau, qui sont les sous-produits de la chloration des eaux, issues de la réaction du chlore et des matières organiques présentes dans l’eau comme la sueur, les restes de cosmétiques, la salive, l’urine… Très volatiles, elles dégazent facilement et sont agressives pour les voies respiratoires et les yeux.

Montant des travaux

Pour ce Contrat de Performance Énergétique de type CREM comprenant la Conception, la Réalisation, l’Exploitation et la Maintenance sur une durée de 10 ans, c’est la société DALKIA qui est retenue.

Ce projet ambitieux est soutenu par :

  • L’Etat : 115 500 €
  • La Région Auvergne-Rhône-Alpes : 100 000 €
  • Le Département du Puy-de-Dôme : 154 100 €

Le coût total de l’opération s’élève à 442 000 € HT.